Comme une coquille vide

Posted by Christian Richer (Le Havre, France) on 7 February 2011 in Lifestyle & Culture.

Ne sentez-vous pas le parfum acide de l’acier soumis au feu, la buée tiède qui monte des combinaisons de travail et le café du petit matin qui coule, réconfortant de la thermos ? N’êtes-vous pas abasourdis par le halètement, le grincement, le cliquetis, le couinement, le souffle des machines, musique énorme sur laquelle se détachent les appels, les ordres, les rires parfois, de tous ces gars au travail ? Et surtout, ne l’entendez-vous pas, ce chant des outils avec pour chacun sa note propre, grave et ample ? La magie de ces lieux ne vous fait-elle pas éprouver un peu de ce que la caste des métallos a connu de sueurs et de froid, d’efforts et d’habileté du geste, de surpassements et de fatigue du corps ?
Aujourd'hui vidée de son sang, ce cœur du quartier ouvrier de l'Eure, n'est plus qu'une coquille vide...

As an empty shell.
I'm sorry for my Anglo-Saxon friends, but I'm unable to translate the homage that I pay to workers who have left the factory, set for demolition in an old port district : the district of Eure.

"Qu'il existe alentour tant d'autres choses que soi le rend soudain joyeux comme un enfant." Louis-René des Forêts - Ostinato

Annie Viguié from Bordeaux, France

Ton texte est poignant. Je ne vois plus du tout cette photo de la même façon après l'avoir lu. Il y a toujours beaucoup de tristesse, d'émotion et souvent de révolte à voir ce que tu appelles ici "une coquille vide" et à s'imaginer combien de personnes ont travaillé dur pour en arriver là. Un patrimoine et un savoir-faire qui disparaissent. Des images et des textes comme ceux-ci sont importants pour garder tout cela en mémoire.

7 Feb 2011 5:17am

Florence from Paris, France

Tout passe. C'est toujours triste de voir ces grosses machines tout casser mais là, je trouve ça presque beau je jaune et ce rouge, cette belle contrstuction/charpente de métal. Et tous cas, la perspective est intéressante et formme un ensemble très graphique.

7 Feb 2011 5:55am

Manola from Bassens, France

tout comme Annie: je trouve ton texte réaliste et surtout poignant.. et ces couleurs donnent encore plus d'importances à cette vie qu'à connu cette usine.. et tout devient vide...

7 Feb 2011 5:57am

Gérard Beullac from Paris, France

Pour qui n'a jamais mis les pieds dans une usine sidérurgique ou autre, les sensations ici exposées restent un peu abstraites ou de l'ordre d'une vision romantique nourrie de littérature, documentaires, cinéma. Il reste la vision de tels lieux dits désaffectés pour ne pas dire laissés à l'abandon. Le paradoxe tient au fait que ces lieux désolés soient doués d'une esthétique forte.
J'aime beaucoup cette image qui illustre bien cette ambivalence.

7 Feb 2011 7:42am

@Gérard Beullac: Merci Gérard... A 20 ans, j'ai connu l'usine (pas celle-ci) et le travail sur le port... Mais je suis un indécrottable romantique ! ;-)

DAN from France

Nous y voila... Très belle photo complété par un texte qui lui va à merveille !

7 Feb 2011 7:48am

@DAN: Nous y voilà... Grâce à toi, cher DAN ! Une dizaine de photos à venir sur ce vaisseau fantôme...

JacklineG from Béarn, France

D'abord on admire ton image, cette belle perspective, les couleurs, puis on se plonge dans le texte, et là un énorme pincement au coeur pour toute cette vie qui s'est arrêtée, et pour ce lieu qui se meurt peu à peu ... Bonne journée Christian

7 Feb 2011 7:57am

@JacklineG: Il est bien mort et condamné à la disparition. Merci Jack' !

guillaume from Paris, France

Superbe compo et très belles couleurs !

7 Feb 2011 8:14am

PEGGY*aiMe*PHOTO from somewhere in, France

Poignante ton image, poignant ton texte... on entend presque tout ce que tu décris... par chez moi il y a aussi ces coquilles vides et je sais que les vies qui y sont passées avaient autant de couleurs que ton images...
Moi aussi j'aime cette odeur... c'est mon passé, mon lointain passé, celui d'un grand-père... que j'ai tant aimé.
Merci pour cet instant, merci pour ta passion et ta fougue à faire vivre encore un peu ces coquilles de fer.
Bises

7 Feb 2011 8:59am

@PEGGY*aiMe*PHOTO: Merci Peggy ! Versons ensemble une petite larme sur nos grand-pères, ouvriers du siècle passé... ;-)

phyll from le Havre, France

salut Christian,
voilà donc le résultat de ton excursion !... en plus, ton texte reflète bien cette réalité que j'ai eu l'occasion de connaître en tant que "visiteur" !...

7 Feb 2011 9:27am

@phyll: Merci de ton commentaire validant ! ;-)

k@ from Paris, France

Ton texte est aussi beau et coloré et sonore que la photo, on le sait les coquilles vides portées au pavillon auriculaire sont celles qui rendent les mélopées les plus inspirées, et tu le prouves ici par deux fois, pic & text ! J'aime !

7 Feb 2011 9:32am

@k@: Oserais-je dire que le silence était ici assourdissant ? Merci Karine !

Valérie Simonnet from paris, France

Mon grand père était manoeuvre dans une grande machine comme celle ci et deux fois il a fait l'immense plaisir d'emmener sa petite fille qui savait lire sur son lieu de travail. Alors avec ta photo......pfou....c'est toute sa fierté qui me remonte au coeur.

7 Feb 2011 10:58am

@Valérie Simonnet: Je pleure avec toi...

Tatiana from Paris, France

La coquille vide est pour moi remplie de matières de couleurs, de traces du temps, du passage de la vie des ouvriers d'antan....
Belle trouvaille et superbe photo !!!

7 Feb 2011 12:22pm

@Tatiana: Merci Tati !

CLODO from PESSAC, France

France, ton travail manuel fout le camp et laisse des friches; et encore, les appareils sont bien peints, la rouille nr'a pas commencé son oeuvre!

7 Feb 2011 12:28pm

@CLODO: C'est ce qui m'a le plus surpris : l'état apparemment excellent du squelette !

Tede from Aubenas 07, France

Une coquille qui ne demande qu'à se remplir à nouveau, vraiment dommage que tout s'écroule en France et qu'aucun gouvernement quel qui soit ne fasse rien. Très belle image à ranger dans la boîte à souvenirs. Bonne journée.

7 Feb 2011 1:48pm

@Tede: Merci Tede ! Une nouvelle série qui nous emmène deux semaines sur ce site abandonné et voué à la disparition.

Eric Laforgue from Ivry sur Seine, France

Cela avait de la gueule les usines autrefois.
Cela devient difficile de trouver des gens qui y travaillent.

7 Feb 2011 2:41pm

@Eric Laforgue: Ah c'est plus beau qu'une agence immobilière ou une succursale Bouygues Télécom ! Tiens, le pont roulant jaune qu'on voit là, 40 Tonnes au bout de son crochet pouvaient être portées !

@Look from Nivelles, Belgium

Ta photo résonne des bruits que tu cites si bien dans ton texte, en n'oubliant pas les odeurs de cambouis, de la poussière de fer et du diesel des camions qui attendent d'être chargés. L'abandon est paradoxal, puisque le pont roulant et les structures semblent "nickel". Mais le délabrement du sol confirme bien que ce n'est pas la pause-thermo ! Le travail des hommes ne leur donne malheureusement pas propriété sur leur outil : pourtant ils restent propriétaires de la vie qu'ils ont vécu là, ensemble. Un bel hommage au labeur des hommes qui ont été virés des lieux,... sans parachute doré !!!
Amicalement
Jean

7 Feb 2011 6:02pm

@@Look: Merci Jean ! Dans la création d'un nouveau centre dans les quartiers sud de la ville, logements neufs, complexes de loisirs, commerces remplacent petit à petit ces anciens sites ouvriers du port. Cette bâtisse des usines Caillard abritait la construction des grues portuaires et de la réparation navale. De nombreux liens évoquent l'histoire de ces lieux si tu veux en savoir davantage.

Anne Bettina from Le Havre, France

En regardant ton cliché, j'entends tout cela ! Bravo

7 Feb 2011 6:59pm

Anna.C from LA ROCHELLE, France

ça semble encore solide et prêt à fonctionner ! j'ai un peu de mal à me projeter dans cet univers, mais j'aime le graphisme de ta photo en tous les cas !

7 Feb 2011 7:04pm

Emmeji from France

Je ne sais pas ce que l'on fabriquait dans cette usine, mais ton image me fait penser à la chanson de Bernard Lavilliers: "J'voudrais travailler encore, travailler encore....."

7 Feb 2011 7:23pm

@Emmeji: Des grues portuaires et de la réparation.

Sonia Nansid from Stockholm, Sweden

Beautiful tribute.

7 Feb 2011 9:21pm

Veronique from Sarrouilles, France

Je te lis et pense à Zola; non je n'entends rien, ne sens rien mais je peux imaginer ou me référer à des films pour essayer d'approcher ce que tu décris, comme je le peux avec les mines de Zola. Une photo comme celle-ci ne peut réveiller des sensations et ne parler vrai et juste qu'à ceux qui ont l'ont connu et vécu de l'intérieur, heure après heure, jour après jour, mois après mois.
J'aime énormément cette photo, elle me fait (toute proportion gardée) un peu penser par le décor à ce que j'ai connu quelques années en allant sortir mon autobus à 4h du matin du dépôt. J'aime aussi les couleurs que tu as donné à cet ensemble et je lui trouve une beauté certaine

7 Feb 2011 10:35pm

@Veronique: Merci Veronique ! Tu as donc été machino ? J'en connais qui emmènent notre public en bus sur les lieux inédits de théâtre que nous investissons parfois. Ils font cela en plus de leur boulot avec le sourire et le plaisir de participer. La classe, quoi !

buddy2259 from France

Une très belle photo de ce pont roulant désormais silencieux,et un texte superbe !

8 Feb 2011 4:54am

Fabienne from Quelque part ou ailleurs, France

Un lieu de mémoire, une série à la fois graphique et émouvante, beau travail Christian -

9 Feb 2011 8:37am

Benoit Darrieux from Clermont Ferrand, France

L'industrie est toujours très photogénique, le métal, le bruit, les couleurs, la vie, la mort d'un lieu.

9 Feb 2011 11:51am

hub from Afghanistan

tous ces pauv' patrons et ces pauv' zactionnaires obligés de travailler avec les pays émergents, quelle tristesse...
salut Christian, content de t'avoir retrouvé, le lien de ton ancien blog ne fonctionne visiblement plus... merci pour tes commentaires sur le HUBLOG !

9 Feb 2011 4:21pm

@hub: Ravi de te relire ! Tu peux faire un tour sur le portfolio pour voir les épisodes que tu as manqués !

Pastelle from Lyon, France

Une belle histoire que tu nous contes là.
Ca me fait penser aux hauts fourneaux d'Uckange, devant lesquels je suis passée tant et tant de fois...
Finalement, ils les ont reconvertis en musée. A ciel ouvert.

10 Feb 2011 10:35am

marcopolo76 from 76610, France

Tu as eu une très bonne idée de te rendre au milieu de ce site mythique ...!
Des lignes et des courbes que tu maitrises facilement...!
Marco

10 Feb 2011 1:39pm

@marcopolo76: Merci Marco ! Je n'avais que mon 10-20 mais je me suis bien régalé quand même ! J'y retournerai avec un zoom, peut-être...

tce76 from Saint Laurent de Brèvedent, France

Salut Chrstian
C'est tout à fait ce que Dan me disait samedi dernier!
Celle-ci est ma préférée.

11 Feb 2011 10:58am

@tce76: Merci Maître ! La série dure jusqu'à la fin de la semaine prochaine...

Marie from FRESNES, France

un endroit que je visiterais bien... (c'est facile d'accès ? je vois où est la quartier de l'Eure)

16 Feb 2011 9:47am

@Marie: Accès interdit... Pas facile, mais faisable...

Chris from de l, France

Les couleurs ici sont incroyables, la lumière donne une force à ce lieu qui semble en mouvement. Une belle série avec de véritables oeuvres patinées par le temps que l'on visite comme on entre dans la mémoire.
Tes mots, très touchants, redonnent vie à la coquille, le temps du reportage...

19 Feb 2011 12:52pm

Diane Chesnel from Rueil malmaison, France

Un monde qui m'est totalement étranger, la seule chaîne sur laquelle j'ai travaillé durant un mois de vacances quand j'étais étudiante, c'était pour mettre des médicaments en boîte... rien à voir donc avec ce bruit assourdissant de métal "ce chant des outils avec pour chacun sa note propre" (que c'est parlant ça!) et ces odeurs d'huile chaude... et pourtant, on a tous été bercé par le cinéma de l'entre deux guerre et on y replonge immédiatement avec ton superbe texte.
Cet immense crochet ne tente plus aujourd'hui que d'attraper quelques souvenirs d'une vie de merde mais pleine d'une solidarité qu'on aimerait retrouver... tourner cette page d'histoire doit faire mal à beaucoup!
Superbe témoignage!

28 Feb 2011 9:16pm

@Diane Chesnel: Merci Diane...

co from Bretagne, France

urbex, rurex.....je ne suis bien que dans ses endroits.....l'adrénaline est constament présente à chaque découverte....ma prochaine victime est une ancienne clinique dans quelques jours :)

23 May 2012 9:33am

@co: J'espère que les fantômes n'y seront pas trop agressifs ! :)

Pentax K-7
1/30 second
F/3.5
ISO 800
30 mm (35mm equiv.)

lehavre
port

Share this photo on Twitter Share this photo on Facebook Share this photo on Google+ Share this photo on StumbleUpon